« We want sex equality ! »

[JAN 2018]

we can do it.jpg

Pour la cinquième année consécutive

…les ACpC tiennent à « fêter » le 8 mars, journée internationale de la lutte pour « les droits des femmes ».
L’actualité de ces derniers mois nous a fortement  interrogé·e·s sur la nécessité de réfléchir à nos positionnements face à des comportements sexistes, intégrés comme banals, voire niés. La prise de parole collective de femmes de tous milieux et de tous pays est un événement social majeur. A titre d’exemple, la traditionnelle personnalité de l’année de l’hebdomadaire américain Time a été décernée pour 2017, aux femmes qui ont choisi de briser le silence des violences sexuelles et qui se sont engagées dans le mouvement #MeToo, femmes connues ou inconnues. Pour ce 8 mars encore, pas la peine d’acheter des fleurs ou un bijou, ce n’est ni la St valentin, ni la fête des mères mais réfléchissons ensemble à faire avancer l’égalité femmes/hommes. Car la prise de parole 2017 via #MeToo aura mis en lumière qu’en France certes les droits sont acquis mais l’égalité « dans la vraie vie » ne l’est pas de fait et que vivre ensemble ne veut pas dire être considérer et avoir les mêmes choix les un·e·s et les autres tant dans la sphère privée que dans la sphère publique.
C’est ce que modestement et à notre manière, les ACpC souhaitent mettre en avant avec cette cinquième participation et avec l’utilisation dans ce numéro de MursMurs d’une écriture non discriminante (voir le petit article sur l’écriture dite inclusive : http://www.citoyenspourcremieu.fr/ecriture_inclusive.html?is=305 ). L’évolution des mentalités est nécessaire, et pour faire un clin d’œil à cette année 2017, haute en revendications, nous vous proposeront dans les points de ventes crémolans habituels une magnifique boîte de slogans autocollants qui contribuera à ce combat.