Clos Bouillet

[JAN 2018]

clos bouillet.jpg

intelligence collective à la hauteur du projet !

Pendant que la halle et la porte de la Loi font l’objet de toutes les attentions en raison de la  dangerosité de leurs toitures, un autre patrimoine crémolan d'importance nécessite aussi une réflexion urgente sur son avenir : le clos Bouillet, situé face à la salle des fêtes sur le cours Raverat.
Ensemble de bâtiments historiques accolés à l’ancien rempart, il est la propriété de la fondation Renaud qui l'a confié par bail emphytéotique à la commune avec l’idée de le transformer en lieu culturel dédié à l’art brut. En attendant de trouver le montage financier qui permettra de réaliser ce projet ou d’en définir un autre, l’état du clos se dégrade (et il va être préservé par quelques étaiements).
Alors, quel avenir pour le clos Bouillet ? Le futur de cet emplacement exceptionnel se résumera-t-il en une opération immobilière ? Un tel patrimoine mérite un usage qui apporte une réelle plus-value pour les habitant·e·s. Une large concertation avec la population et son assentiment ne sont-ils pas essentiels dans la définition du projet ? Viendra ensuite la recherche de sources de financement.