Économie Sociale ou Collaborative, quelle différence ?

[JUIL 2016]

economie.jpg

Deux modèles économiques totalement différents

Fréquemment l’économie collaborative et l’économie sociale et solidaire sont associées, pourtant il s’agit de deux modèles bien différents.

Historiquement l'Économie Sociale et Solidaire a été portée par des associations, des mutuelles ou des coopératives. Ce mode d’entreprise est basé sur des valeurs sociétales et environnementales, une gestion démocratique et solidaire. Les  bénéfices de l’entreprise sont consacrés au développement de l’outil de travail, les réserves sont impartageables et ne peuvent pas rémunérer des dividendes.

L’esprit de l'Économie Collaborative est de mettre en lien directement les individus, les particuliers, nommée ainsi Pair to Pair. C’est l’avènement de l’outil informatique et d'Internet qui a permis l’éclosion de ce modèle. Si l’utilisateur, le client bénéficie de services à des tarifs très concurrentiels, l’entreprise reste dans la dimension d’une économie de type capitaliste. Elle cherche à optimiser ses coûts (fiscaux, salariaux). Elle doit rémunérer ses investisseurs, se positionner sur le marché boursier pour consolider sa valeur. Elle a une attitude marketing très offensive de notation et de mise en concurrence. L’économie collaborative contourne les codes et la réglementation, ceux du travail, du commerce et de la fiscalité. Elle est l’objet de nombreuses controverses (exemples des taxis et de l’hôtellerie), ce qui implique de légiférer. Elle n’est collaborative qu’en permettant à ses utilisateurs de se connecter pour s’échanger ou se vendre un service, souvent au profit de grands groupes capitalistes.

Au contraire, depuis Juillet 2014, l’Économie Sociale et Solidaire est encadrée par une loi qui permet de reconnaître, consolider et renforcer cette façon d’entreprendre.