Pourquoi consommer bio ?

[JAN 2018]

Vincent maraicher bio.jpg

Rencontre avec Vincent, maraîcher biologique au Chant des graines à Crémieu

Aujourd’hui, notre système de consommation alimentaire est remis en cause : agriculture intensive source de pollution, prise de conscience de la souffrance animale, difficultés financières dans les exploitations, ingrédients néfastes pour la santé dans les aliments industriels... Manger bio et local est pour beaucoup une manière de régler nombre de ces difficultés.
Vincent, maraîcher bio, nous explique comment. Du côté du producteur, « ça ne coûte pas cher d’être en bio ». Des stratégies sont à mettre en place pour se passer des produits chimiques. Ainsi Vincent n’en utilise aucun, même ceux autorisés en bio (anti limace, soufre, bouillie bordelaise...). « Je coopère avec le vivant puisque si je le tue, je perds de la ressource. Les personnes qui me disent ne pas faire du bio parce que ça coûte trop cher, j’ai des doutes. Je me méfie des gens qui prétendent faire du raisonné. Être en agriculture raisonnée, ce n’est pas réfléchir à comment se passer des produits chimiques, c’est juste en utiliser moins. En bio, on ne nourrit pas les plantes, on nourrit les microbes qui nourrissent les plantes. »
L’agriculture biologique est la seule agriculture contrôlée. « J’ai eu 3 contrôles en 2 ans, 2 inopinés et 1 prévu. Ça demande de noter tous les travaux et d’utiliser des semences bio. » Pour les personnes consommatrices, « manger bio et local est gagnant/ gagnant : elles protègent leur santé en favorisant l’économie locale, l’argent dépensé préserve la planète, c’est donc un acte militant. Dix maraîcher·ères·s bio à Crémieu pourraient nourrir l’ensemble de la population à des prix compétitifs, en favorisant des emplois locaux épanouissants. Une dynamique locale du manger mieux serait favorisée : tout le monde y gagne, il faut qu’on en prenne conscience. »

L'interview complète de Vincent :http://www.citoyenspourcremieu.fr/interview_de_vincent__maraicher_bio_a_cremieu.html?is=309