Réunion publique des conseillers municipaux de l'opposition crémolane

[MARS 2018]

CPC réunion publique.jpg

Une salle du chapitre très citoyenne ce vendredi 9 mars à Crémieu

Le groupe des élus de l’opposition « Citoyens pour Crémieu » invitait ce vendredi les Crémolans à venir débattre de l’avenir de leur commune dans la belle salle du chapitre.
Ils ont motivé leur initiative par la multiplication des opérations immobilières d’envergure ces dernières années, avec d’autres annoncées, ceci risquant de compromettre les équilibres au sein de notre commune.
Pour illustrer leurs propos, la projection d’une carte de Crémieu avec l’apparition d’une pastille colorée pour chaque nouvelle opération était particulièrement éclairante.
Pas de tables mais chaises en cercle, pour accueillir une bonne cinquantaine de personnes, de quoi favoriser un débat riche sur les constats mais surtout sur les perspectives.
Cependant, le temps de la concertation est un temps long, une œuvre de patience. Les élus ont expliqué leur demande d’interrompre toutes les grosses opérations immobilières par le fait qu’il est indispensable de redonner la parole à la population. Ceci a été illustré par la projection de deux expériences, l’une à Bordeaux, l’autre dans le Nord en milieu rural, où des municipalités ont su offrir un vrai espace de concertation pour tous les habitants.
Si cette proposition de moratoire immobilier a déjà été présentée en conseil en décembre dernier, elle a été alors rejetée par la majorité.
Aujourd’hui, avec la demande du maire d’inscrire la cité de Crémieu sur la liste des candidats au patrimoine mondial de l’UNESCO, cette idée de moratoire est à nouveau d‘actualité.
Un verre de l’amitié permettait de poursuivre les échanges de manière informelle et d’enrichir les voies à ouvrir pour la poursuite de cette action.