4 X 2 sans maître : passation de relais chez les élus CpC

[MAI 2017]

CM anciens et nouveaux.jpg

Notre démarche est inhabituelle, mais elle se veut innovante, incarnant une autre vision de la démocratie
partagée
. À mi-mandat, les 4 élus sortants, Paul Chemin, Caroline Snyers, Lucinda Dos Santos Viera et Hocine Hamani passent le flambeau à 4 nouveaux conseillers : Pascal Roche, David Michelland, Philippe Nartz et Alexandre Flores.
 
Hocine Hamani
Le fonctionnement des CpC repose sur une forme de démocratie collaborative. Nous sommes avant tout une équipe qui fait appel à l’intelligence collective comme base de fonctionnement. L’équipe sortante fonctionnait avec les compétences de chacun, les complémentarités étant au coeur de notre travail au sein du conseil municipal. Les nouveaux arrivants portent la même force, la même complémentarité. Le redéploiement des forces rendra encore plus efficace l’action du group...

Formons-nous à la démocratie citoyenne !

[MAI 2017]

democratie participative conf.jpg

une conférence et une formation sur l'animation de la démocratie citoyenne

La Maison des Associations accueillera, les 2 et 3 juin prochains, une conférence et une formation sur l'animation de la démocratie citoyenne. L'atelier pédagogique a pour objectif d’initier aux techniques pour l'organisation, à l'échelle locale, d'un mouvement démocratique participatif. Il sera animé par Tristan Rechid, qui est membre du conseil des Sages de Saillans, cette commune de la Drôme qui pratique la démocratie participative depuis 2014.
Ces intéressantes méthodes d’animation, de priorisation et de prise de décision sont applicables à divers groupes humains locaux : associations, comités, communes... L’atelier aura lieu à la Maison des Associations samedi 3 juin de 10h à 16h. Il sera précédé d'une conférence le vendredi 2 juin à 20h30.

L’entrée et la participation financière sont libres, la réservation es...

De la démocratie... à la démocratie participative

[FÉV 2017]

democratie participative.jpg

De la démocratie... à la démocratie participative

L’épithète « participatif » accolé au mot « démocratie » en fait sourire plus d’un : n’y a-t-il pas pléonasme, par définition le peuple ne participe-t-il pas à la démocratie ? Force est de constater qu’aujourd’hui la  contribution des citoyens aux décisions publiques est faible. Dans notre démocratie représentative, leur action se limite essentiellement à élire des représentants auxquels ils délèguent entièrement leur pouvoir pour 5 ou 6 ans. Ce système génère des effets pervers qui détournent les citoyens des urnes. Résultat : une grave crise de représentativité. Par exemple, en raison d’une forte abstention, le président de la région Auvergne Rhône Alpes a été choisi par seulement 23% des inscrits…
 
De quoi parle-t-on?
En démocratie participative, les élus associent les citoyens aux décisions mais avec un panel d...

Crémieu dans la presse nationale

[FÉV 2017]

MM11 - Crémieu dans la presse nationale V3.jpg

La Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) a saisi la justice pour suspicion d’infraction dans la déclaration de patrimoine du député maire de Crémieu. Selon la HATVP, il existe « un doute sérieux » quant à « l'exhausitivé, l’exactitude et la sincérité de cette déclaration, du fait de l’omission d’une partie substantielle de son patrimoine ». A l’issue du conseil municipal du 30 janvier le maire de Crémieu a rappelé ces faits à l'assistance.
 

Démocratie Citoyenne ça fonctionne près de chez nous !

[FÉV 2017]

rencontre avec Maria Favier aux avenieres.jpg

l'exemple des Avenières Entretien avec Maria Favier, Adjointe chargée du Développement Durable et de la Vie Citoyenne.

La nouvelle équipe, issue des municipales de 2014, a eu le souci de se mettre rapidement au travail par  fidélité aux engagements pris durant sa campagne, en développant de nouvelles formes de gouvernance et de citoyenneté. Les valeurs qui les animent place l'humain au coeur de leurs préoccupations. La transparence, l'honnêteté, la responsabilité et la rigueur, guident leur gestion communale. Depuis trois ans, cette équipe  conduit les actions visant à conforter et développer l'indispensable lien social, la solidarité et la citoyenneté. « Pour que la démocratie perdure nous devons la protéger et l'améliorer. La politique est l'affaire de tous les citoyens » C'est avec la volonté d'être proche des concitoyens et de les associer à l'évolution de la commune que différentes actions sont déjà en place :
> Ouverture aux hab...

Votons contre l’abstention

[NOV 2016]

election.jpg

On est en campagne ! Les médias s’en donnent à coeur joie, les candidats se bousculent. Le battage journalistique est à la hauteur de l’intérêt des Français : l’élection présidentielle est la seule qui passionne encore.
Pour les législatives, les européennes et les collectivités territoriales, l’abstention atteint des sommets. Ces institutions sont mal comprises et pour beaucoup « c’est bonnet blanc et blanc bonnet » : ils ne se sentent pas représentés par les élus, la confiance n’y est plus.
En effet, les parlementaires sont très majoritairement issus de catégories socio-professionnelles aisées. La mixité sociale n’existe pas dans cette pseudo élite.
Ne pas voter accentue cette fracture : les mécontents du système considèrent que leurs préoccupations ne sont pas prises en compte et ils arrêtent de voter ; mais comm...

5 amendements rejetés par la majorité

[JUIL 2016]

P1070356.JPG

les amendements au budget proposés par les élus d'opposition sont rejetés

Comme chaque année, le budget a beaucoup monopolisé les élus de la commune, demandant un travail important.
Les élus CPC ont souhaité participer activement au débat en faisant des propositions concrètes pour la population crémolane.
Ils ont ainsi proposé cinq amendements lors du conseil municipal du 31 mars 2016 :
Développer les déplacements doux dans Crémieu et sa périphérie. En effet, l'automobile n'est pas le seul mode de déplacement de proximité, tout particulièrement dans une commune historique où le bâti ancien permet difficilement de répondre aux contraintes liées à la circulation.
Renforcer l’objectif pédagogique des Médiévales, en créant un volet historique et patrimonial proposé aux Crémolans dans les semaines précédant ou succédant aux festivités annuelles.
Analyse des besoins sociaux des habitants de C...

Coup de sifflet !

[JUIL 2016]

arbitre.jpg

Arbitral, arbitraire ? deux mots qui n'ont rien à voir avec le sport.

Arbitral, arbitraire, ces deux mots sont actuellement chargés de connotations négatives ; pourtant ils ont la même origine que « arbitre ». Avec son sifflet, l’arbitre est garant de neutralité, de probité, d’expertise, et quoi qu’en disent les supporters il n’est pas toujours vendu. Mais il décide seul.

Récemment on a beaucoup parlé de tribunaux « arbitraux » au sujet de l’affaire Tapie et du traité transatlantique (TAFTA). Un tribunal arbitral est une juridiction privée qui fait abstraction des lois, officie de manière   confidentielle, rémunérée par les parties. Ce mode de justice extra-étatique peut privilégier le droit des investisseurs privés à l’intérêt général. Cette partialité intrinsèque est son défaut originel.

L'adjectif "arbitraire" qualifie ce qui est laissé au seul choix d'un individu/groupe. Le po...

Citoyens vigilants

[JUIL 2016]

citoyens vigilants 2.jpg

Il ne s'agit pas de curiosité mal placée, mais d'implication dans la vie de la communauté

La transparence est comme la culture ou l'amour: moins on la pratique plus on en parle.
Ici ou là, certains élus, parlant de finances locales, de manifestations subventionnées ou de projets immobiliers disent : « nous n’avons rien à cacher ». La transparence ne se résume pas à des réponses rassurantes en public et à des informations édulcorées dans un bulletin  municipal. Contre la langue de bois et l’absence de transparence qui minent la confiance envers le politique et les principes démocratiques les plus élémentaires, une seule attitude possible : la vigilance citoyenne.
Il ne s'agit pas de curiosité mal  placée, ou d'a priori négatif systématique. Un voisin vigilant n'est pas qu'un voisin bêtement soupçonneux ; un citoyen vigilant non plus. L’un comme l’autre sont des personnes impliquées dans la vie de la comm...

TAFTA : pas concernés ?

[JUIL 2016]

horstafta.jpg

Le maire refuse de traiter de ce sujet en conseil municipal

Depuis Juillet 2013, est négocié dans le plus grand secret le traité de libre-échange entre les États- Unis et l’Union européenne,
plus connu sous le nom de traité transatlantique ou encore TTIP ou TAFTA (Transatlantique Free Trade Agreement). Ce traité aurait des conséquences sur quasiment tous les secteurs de l’économie, de l’agriculture à l’industrie textile, en passant par les services. Il impacterait donc la vie quotidienne de tous les Français.
Le mandat de négociation de la Commission européenne concerne aussi directement les collectivités territoriales, qui pourraient voir leurs prérogatives plier devant les investisseurs privés. Les réglementations municipales pourraient être attaquées devant un tribunal privé supranational si elles étaient perçues par un investisseur privé comme une limitation à son « droit...

2017 : un nouveau maire à Crémieu ?

[JUIL 2016]

Tel est le calendrier d'application de la loi contre le cumul des mandats

Aux prochaines législatives de 2017, les députés qui sont aussi maires devront choisir entre les 2 fonctions.
Tel est le calendrier d’application de la loi contre le cumul des mandats.
Certains candidats se prononcent déjà pour l’abrogation de cette loi ; pourtant le cumul est une exception française très impopulaire aujourd’hui, plus de 9 français sur 10 sont contre. Une telle décision donnerait une mauvaise image de la classe politique qui ferait primer la protection de ses privilèges sur l’intérêt général en tout début de mandat.
Pendant la campagne municipale de 2014, le député-maire de Crémieu a éludé le sujet. Il s’est déjà porté candidat pour les législatives, il est donc possible que les Crémolans aient bientôt un nouveau maire par défaut, choisi par le conseil municipal....

TAFTA gueule a la recre !

[AVR 2016]

tafta gueule a la recre.jpg

Traité de libre échange transatrantique

En négociation depuis juillet 2013 entre l’UE et les Etats-Unis, l’accord commercial transatlantique « TAFTA » (Transatlantic Free Trade Agreement) est un projet de libre échange qui vise à supprimer certains droits de douane et réglementations pour faciliter le commerce entre les deux continents.
Selon une étude de la commission européenne, nos contrées bénéficieraient grâce à ces accords, d’une augmentation du PIB, d’une ouverture à l’export et de nouveaux investissements sur un marché de 850 millions  de consommateurs.
Ce projet unifierait les réglementations relatives aux biens échangés, c’est à dire les normes sanitaires, de sécurité, du travail... Le but étant de faciliter le commerce, il serait même question d’un tribunal supra national qui arbitrerait les litiges commerciaux.

Le douzième cycle des négocia...

Cumul des mandats, une exception française

[AVR 2016]

cumul des mandats.jpg

Environ 80% des députés et des sénateurs sont en situation de cumul de mandats. Ils sont aussi maires, élus départementaux, régionaux, et dans d’autres collectivités territoriales.

Ces chiffres font de la France une exception en Europe, où la proportion  d’élus en situation de cumul ne dépasse pas 20%. Crémieu ne fait pas exception à  la règle, puisque Alain Moyne-Bressand, élu maire en 1971, a ensuite été élu conseiller général en 1977 (mandat dont il a du démissionner en 2014 suite à la loi sur le cumul des mandats) puis député en 1986 : plus de 150 ans de mandats cumulés…

Quelles conséquences à cette exception française ? Si le cumul est combattu voire interdit en Europe, c’est parce que personne ne peut occuper deux fonctions à temps plein  simultanément, parce que toucher deux indemnités  pleines pour deux m...

Apolitique ?

[AVR 2016]

apolitique.jpg

Les partis politiques dans les communes

Au dernier recensement, la France comptait 33720 communes de moins de 3500 habitants. Les élus municipaux s'y présentent pour la grande majorité "sans étiquette". Ils se composent d'habitants soucieux de défendre l'intérêt général, dans une grande proximité, maîtrisant les enjeux du territoire et en dehors de toutes directives dictées par les appareils politiques. Le fonctionnement, l'organisation du conseil municipal se veut souple et doit permettre la mise en place de modèles de participation
démocratique, innovant, dans le respect de tous, y compris des minorités.

Cependant, la réalité est toute autre. Parce qu'elles ne sont pas soumises à certaines règles de fonctionnement et d'organisation fixées par le Code Général des Collectivités Territoriales, bien des municipalités fonctionnent dans l'ambiguïté, l'opacit...

Tous nos voeux !

[JAN 2016]

vu de linterieur.JPG

Les élus sur la liste des Citoyens pour Crémieu présentent leurs voeux pour 2016 et profitent de ce début d’année pour faire un bilan, deux ans après leur élection.

 Si aujourd’hui des habitants du monde sont prêts à tout pour en finir avec l’oppression des systèmes totalitaires qu’ils fuient ou qu’ils combattent, la chance que nous avons de vivre en démocratie est  mise à mal à tous les échelons du territoire. Toute l’année 2015, au détour des discussions avec les Crémolans, nous nous sommes aperçus que beaucoup ne se reconnaissent plus dans le système actuel de partis politiques. Ils constatent que les abstentionnistes sont majoritaires, que bien des élus prennent leur fonction sans véritablement représenter ceux qui les ont élus, voire en confondant représentation et carrière, pire encore, en voyant que d’aucuns puissent se représenter à des élections alors qu’ils sont convoqués devant le tribunal. La belle idée de la démocratie enseignée sur les bancs d’écoliers s’étiole. Il e...

Des écharpes blanches pour quoi faire?

[JAN 2016]

structures cremieu 6.JPG

Les élus de l'opposition crémolane mis au ban de la cérémonie des voeux

Lundi 4 janvier 2016, à l’occasion des voeux du maire et du conseil municipal, nous, élus sur la liste des Citoyens pour Crémieu, portions une écharpe blanche.
Nous nous sommes vu refuser le droit de nous tenir auprès des autres élus, « parce que vouloir se différencier, ce n’est pas un comportement acceptable » a expliqué Alain Moyne-Bressand.
Mais pourquoi portions-nous des écharpes blanches ?
Les écharpes ne sont pas une attitude de rébellion, mais un symbole pour exister… En effet, il est difficile de se faire une place dans un fonctionnement municipal établi sans opposition depuis 30 ans, il est difficile d’être informé sur les dossiers et de porter les idées qui sont les nôtres et qui ont conduit 40% des électeurs à voter pour nous. Certaines années, les voeux du député-maire de Crémieu sont des discours de po...

Lanceurs d'alerte : un souci de transparence

[OCT 2015]

lanceur dalerte.jpg

Témoin à la fois utile pour la démocratie et la justice, souvent gênant pour le pouvoir en place, le lanceur d’alerte peine aujourd’hui à trouver sa place. Manifestement, il gêne. Le pays n’est pas très à l’aise avec ce « rapporteur » d’un nouveau genre. En effet, son action est délicate : la trésorière d’un ex-parti politique français aurait été, sans doute, bien inspirée de lancer une alerte durant la campagne frauduleuse du Président sortant en 2012. Son silence l’a rendue complice des malversations du candidat. Elle a été mise en examen. Un informaticien opérant dans une banque genevoise a, quant à lui, fourni aux autorités françaises des listings d’évadés fiscaux. Il est aujourd’hui en fuite et sera jugé en son absence par un tribunal fédéral suisse pour vol de documents, violation du secret bancaire et espionnage...

Ambiance

[MAI 2015]

Ambiance Cremieu.jpg

Vu  de  l’extérieur,  on  imagine volontiers que des élus, réunis autour d’une table pour réfléchir, échangent intelligemment avec pour seul et unique souci l’intérêt des habitants. Cette vision ne reflète pas la réalité, comme en témoignent le comportement et  les propos prononcés au dernier conseil.
Une  attitude clairement ironique est parfois adoptée envers les élus des Citoyens pour Crémieu. C’est justement cette politique  dédaigneuse, qui depuis trop longtemps gangrène les partis nationaux, qui devrait  disparaître au lieu d’être entretenue par des  élus devenus des  professionnels. Ceux-ci sont tellement sûrs de leurs faits qu’ils se jouent des modalités élémentaires de notre démocratie et manifestent systématiquement du scepticisme à l’égard des propositions dès lors qu’elles émanent d’une source extérieure...

Élu d’opposition, un travail au quotidien...

[DÉC 2014]

Opposition 2.jpg

...une fonction nécessaire pour la démocratie.

Quatre élus de la liste «Citoyens pour Crémieu » siègent aujourd’hui au conseil municipal. Ils travaillent sur les dossiers, participent aux réunions communales et intercommunales, se rendent aux événements officiels, dialoguent avec les habitants, les commerçants, les professionnels. Ils imaginent des actions nouvelles pour améliorer la qualité de vie des citoyens.
Cet engagement au quotidien montre à tous qu’ils font le choix d’agir dans une perspective constructive et même co-productive sur de nombreux sujets. Ils accomplissent pleinement leur rôle d’élus et de représentants des citoyens.

De toute évidence, leur fonction face à la majorité municipale ne pourrait être uniquement celle de s’opposer systématiquement à toutes les décisions prises. Preuve en est le faible nombre de votes «contre » aux délibérations, ...

À Crémieu, quelle place pour l’opposition ?

[DÉC 2014]

Opposition.jpg

Par le jeu de la prime majoritaire, le nombre de conseillers d’opposition à Crémieu n’est que de 4 sur 23 (17%), alors qu’ils représentent 40% des suffrages. Leur poids dans les délibérations est donc faible. Néanmoins, ils souhaitent pratiquer le débat, la contradiction, le vote en connaissance de cause après exposé des faits et réflexions.
Les élus de l’opposition crémolane sont des lanceurs d’alertes; ils exercent leur fonction de représentants des citoyens avec leur libre parole, et leur libre arbitre, car ils n’appartiennent à aucun parti et sont en dehors des appareils institutionnels. Ils sont en cela semblables à quantité d’autres groupes citoyens en France, engagés dans des missions de défense de l’intérêt général.

Ils sont convaincus que la mobilisation des citoyens constitue un enjeu politique majeur des...

À Crémieu, majorité et opposition se construisent en interaction

[DÉC 2014]

interaction majorite opposition.jpg

C’est ce mode de fonctionnement que les élus Citoyens pour Crémieu désirent apporter à Crémieu, parce que la taille de la cité le permet, parce que l’époque change, parce que les valeurs évoluent et qu’il est temps de prendre ensemble les décisions importantes pour notre vie commune.
Pour cela, il faut apprendre à travailler autrement que dans l’émotion voire dans les tensions. Il faut pouvoir garantir les droits de l’opposition tels que le droit d’accéder aux informations concernant la politique locale, le droit d’être traité de manière équitable conformément aux dispositions de la Loi ou de la constitution, le droit d’avoir un statut reconnu et respecté.

Les élus Citoyens pour Crémieu fondent l’espoir que leur existence et leur rôle seront bientôt mieux acceptés par la majorité municipale crémolane. Ils souhaiten...