Retour sur la séance du conseil municipal du 8 février

[FÉV 2018]

droit de reponse.jpg

L'opposition répond au maire

Le groupe des élus minoritaires au sein du Conseil municipal de Crémieu répond au communiqué de Mr Moyne Bressand paru dans le Dauphiné Libéré du 13 Février 2018.

Communiqué envoyé le 16/02 à la presse
"Retour sur la séance du conseil municipal du 8 février.
Le Maire accuse l’opposition Crémolane de vouloir faire condamner à tout prix la municipalité, de mettre l’ARRC et les Médiévales au centre d’une bataille politicienne, de vouloir faire du spectacle et d’être non constructifs…
Les élus Citoyens pour Crémieu réfutent toutes ces accusations. Ce qu’ils exigent, c’est une gestion municipale irréprochable au regard de la loi : si l’ARRC n’est pas administré convenablement, il faut y remédier.
Mr Moyne Bressand essaye de persuader les Crémolans que l'opposition veut abolir la fête des Médiévales, ce qui est une pu...

CREMIEU - Conseil Municipal du 8 février 2018 : une séance bien agitée !

[FÉV 2018]

P1080610.JPG

Jeudi 8 février le Conseil Municipal de Crémieu


.... s’est réuni pour une séance bien agitée, relatée partiellement dans les colonnes du Dauphiné libéré.

Un sujet éminemment important était au programme de cette séance : l’adoption du budget communal. Les élus d’opposition avaient déjà fait savoir par communiqué de presse qu’ils demanderaient le report du vote, estimant ne pas avoir eu les éléments qui leur permettraient de se prononcer en connaissance de cause.

La séance a cependant débuté par un sujet non prévu à l’ordre du jour : la gestion de l’Association de Restauration des Remparts de Crémieu (ARRC).  

 Cette association a pour vocation d’être un chantier d’insertion pour des stagiaires en difficulté sociale et d’exercer ses activités  dans le cadre de la préservation du patrimoine crémolan. Ses ressources proviennent en grande partie de fonds publ...

Communiqué de presse des élus municipaux CpC

[FÉV 2018]

P1060775.JPG

Les élus de l'opposition Crémolane s'interrogent sur le vote du budget

Dans un communiqué envoyé à la presse le 6/02, les élus municipaux de l'opposition crémolane s'interrogent sur l'ordre du jour de la prochaine réunion du conseil municipal,ce jeudi 8 février 19h00, et sur les conditions d'examen du budget.

Texte du communiqué :

"GROUPE DES ELUS DE LA MINORITE / COMMUNE DE CREMIEU - 38460
Séance annoncée du conseil municipal du 8 février 2018

Séance du Conseil municipal : un ordre du jour boulimique !

Ce 8 février, les élus de la commune sont conviés à 19h00 en mairie pour une nuit de débats si l’on prend le soin d’examiner l’ordre du jour à rallonge qui vient d’être envoyé. En effet, outre une dizaine de délibérations proposées, sont prévus à cette séance l’examen et le vote du budget 2018 de la commune ainsi que ceux du compte administratif 2017. Quelle ambition !
À moin...

Passeports

[JAN 2018]

passeports.jpg

JE me félicite

… que Crémieu fasse partie des 2000 communes habilitées à établir les passeports ! Ce service de proximité a été remis en cause en conseil municipal car considéré comme coûteux et suscitant parfois de l'agressivité de certain·e·s demandeur·euse·s envers le personnel.
Quel dommage ce serait de supprimer ce service ! Appelons à l’anticipation et la courtoisie des voyageur·euse·s, tout en félicitant le personnel de sa bienveillance face à l'impatience.
 

Les voeux du Maire

[JAN 2018]

P1070058.JPG

Après vérification, il semble que le maire n’est pas très bien renseigné

Lors de son allocution pour les vœux 2018, le maire s’est félicité des réalisations de l’année 2017 telles que le nouveau mur en pierre qui cache les originaux immeubles de l’entrée ouest, ou encore la coûteuse et discutable découverture d’un petit bout de canal porte de la loi.
Il s’est aussi félicité d’avoir financé grâce à sa réserve parlementaire, la construction d’un club house pour le club de tennis de Crémieu, qui aurait pu aussi être financé en utilisant la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR). Il a ensuite présenté certains projets de travaux, en déplorant au passage la baisse de la dotation de l’Etat aux communes en 2018. Après vérification, il semble que le maire n’est pas très bien renseigné ou bien qu’il généralise à la commune de Crémieu une baisse qui concernera uniquement les grandes col...

les elus municipaux CpC répondent au maire

[JAN 2018]

DL_04_01_2018 - des tensions en CM 2.jpg

La réponse du berger à la Bergère...

En réponse à un article du Dauphiné libéré paru le 4 janvier qui s’intitulait « Des frictions au dernier conseil municipal – La mairie met en doute le travail de l’opposition » les conseillers municipaux du groupe Citoyens Pour Crémieu publient le communiqué suivant :

"Le maire et son adjoint à l’urbanisme se sont récemment permis de faire la leçon aux élus de l'opposition sur leur manque de travail ; ils oublient sans doute 2 évènements apparus lors des débats de la dernière séance du conseil municipal :

- le premier concerne le retrait discret et précipité de la délibération n° D2017_86 qui proposait de céder pour le prix de 1 euro symbolique une parcelle située dans la zone industrielle . Cette parcelle a été estimé par le directeur des Finances Publiques de l’Isère (les Domaines) le 25-09-2017 au prix de 12,0...

Moratoire sur l’immobilier à Crémieu

[DÉC 2017]

motion moratoire.jpg

Les conseillers municipaux Citoyens Pour Crémieu demandent un moratoire urgent sur les opérations immobilières

Crémieu, cité médiévale ou cité dortoir …
Un mandat municipal à faire de l’immobilier ! voici ce contre quoi les élus de la minorité ont
voulu s’opposer en proposant un moratoire ce 14 décembre en conseil municipal.
Depuis quelques années, l’emballement de la construction de nouveaux logements se fait sans
cohérence ni concertation, aux dépens de la qualité de vie et de la vitalité du centre-ville
Face à l’absence de document d’urbanisme spécifique à la commune de Crémieu permettant d’orienter
correctement ce développement urbain, les élus de la minorité ont proposé un moratoire sur
toute nouvelle opération immobilière le temps d’engager une réelle et sérieuse concertation sur
le développement dela cité.
Ils ont regretté à cette occasion l’entêtement de l’exécutif qui n’a voulu ouvrir aucun débat sur
l’avenir...

Crémieu «entre deux eaux »

[SEPT 2017]

entre deux eaux.jpg

La moitié du mandat municipal passée, les Crémolans sont en mesure de se poser un certain nombre de questions concernant l’état d’avancement des documents cadres d’urbanisme que sont le PLU, l’AVAP ou le PADD. Ces documents régissent la manière dont sont instruits les permis de construire, les demandes de travaux, les projets résidentiels et ne sont  toujours pas aboutis et ce, malgré les nombreuses séances qui leur ont été consacrées en commission ou en conseil municipal. Un exemple, alors même que le PLU a été engagé dans le précédent mandat, et que des cabinets d’experts se sont très longuement (et  coûteusement) penchés sur sa réalisation, aucune enquête publique n’a permis de le valider officiellement. Cette situation «entre deux eaux» aboutit à créer de la confusion en matière de décision urbanistique : la coexis...

Les caprices d'un fleuve

[SEPT 2017]

QCM.jpg

QCM

Au pied de la Porte de la Loi, un nouvel équipement de 85000 € vient de sortir de terre, sans que le conseil municipal n’en ait jamais débattu.
Qu’est-ce que c’est :
 
1/ Une fosse aux ours et son abreuvoir pour les bateleurs des Médiévales ?
2/ La future station de métro TCL de la ligne O, station Porte de la Loi ?
3/ La mise à jour d’un tronçon  de cours d’eau lié aux anciennes fortifications ?
4/ Le renforcement d’un grand collecteur (d’égout) placé en amont du Centre de perception des impôts ?
 

Un autre patrimoine à sauvegarder !

[SEPT 2017]

autre patrimoine.jpg

Contrairement à la valeur de son bâti ancien, il est moins aisé de se rendre compte de la richesse d'un autre patrimoine de Crémieu : sa force d'attractivité.
En été, lorsque les rues se vident des autochtones, il est impressionnant de relever les différentes langues parlées, allemand, anglais, polonais... À voir déambuler certains, aux pas tranquilles qui prennent la direction de la halle, à observer leur manière de contempler les façades, tout indique qu'ils ne sont pas originaires du lieu. Mais ne parlons pas d'eux, intéressons-nous à ceux qui fréquentent les événements qui jalonnent l'année.
Le 6 août par exemple avait lieu à la même heure un concert de gospel à l'église et un autre de jazz dans la halle. Sans faire le plein, l'affluence était conséquente aux deux séances. Pour ces deux événements, la publicité a...

La Signalétique invisible

[MAI 2017]

signaletique.jpg

Réclamée depuis des années, promise depuis des mois,

... la signalétique nécessaire pour orienter Crémolans et visiteurs ressemble de plus en plus à l'Arlésienne de Daudet. La communauté de communes et le conseil municipal ont bien validé l'affaire depuis des mois mais concrètement… toujours rien de visible ! On peut bien sûr attribuer ce retard à la fusion des communautés, aux élections, toujours est-il que ces délais nuisent à l'activité du centre-ville.
A l'heure du numérique et de l'ultra communication, implanter des piquets surmontés de flèches directionnelles semble relever du parcours du combattant !
 

TAP dans le portefeuille des parents d’élèves !

[MAI 2017]

TAP ecole cremieu.jpg

Lors du dernier Conseil d’école du groupe scolaire public les Dauphins, la mise en place des nouveaux rythmes scolaires pour les 3 ans à venir a été entérinée. À partir de la rentrée 2017, les Temps d’Activités Périscolaires (TAP), auront désormais lieu les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 15h45 à 16h30 et comprendront des activités « moins stimulantes ».
Ces changements ont été décidés suite au bilan dressé lors du conseil d’école extraordinaire du 15/12/2016 où il a été relevé que les enfants étaient très fatigués.
Mais si lors des 3 années précédentes, les TAP étaient gratuits à Crémieu, ils vont devenir payants à la rentrée ! Ce changement a été confirmé au conseil d’école où il a été répondu en outre aux délégués des parents qu’une application du quotient familial n’était « pas un choix de la commune ».
E...

Merci pour cette subvention !

[FÉV 2017]

argent public.jpg

À Crémieu, il est souvent annoncé en conseil municipal que tel ou tel projet va être entrepris suite à des aides données par l'État, la région, le département... On nous indique qu'il faut faire vite pour ne pas louper le coche ! Cet argent ne tombe pas du ciel, il vient de la poche du  contribuable, bref de la nôtre ! En matière de subventions, l'effet d'aubaine semble primer au détriment de la cohérence de projets mûris dans une perspective de long terme.
 

3 ans à l’intérieur du conseil municipal...

[FÉV 2017]

La valse des grues a cremieu.jpg

A Crémieu l’opposition s’aligne ou disparaît !
Déjà trois ans que les élus des CpC s’entendent dire qu’il n’y pas lieu d’avoir une « opposition » à Crémieu car ici, on ne fait pas de politique ! Alors comment  s’appelle le fait de recevoir Nicolas Sarkozy puis Laurent Wauquiez, tous deux en campagne, à l’hôtel de ville ? Que dire aussi du discours du maire lors des voeux de 2017 au cours duquel il a confirmé sa candidature aux législatives et annoncé son soutien à François Fillon pour les élections présidentielles ? Pourtant, le maire est le représentant de TOUS les citoyens, au-delà des partis. C’est ainsi que les CPC  voient leur rôle, ni d’un parti ni d’un autre, mais ensemble pour bâtir un projet commun.

Des problèmes bien connus… qui restent sans réponses
La priorité de l’engagement des Citoyens pour Crémieu ...

Un nouvel emprunt de 500 000 euros

[NOV 2016]

P1070350.JPG

En 2015, la commune contractait un emprunt de 600 000 euros. Cette année, la majorité a voté pour un nouvel emprunt de 500 000 euros. Emprunter en soi n'est ni bien ni mal : il faut savoir pour quel projet, et ce que cela va apporter dans l'intérêt général.
Le maire a répondu que cet emprunt servira à faire des avances avant remboursement et à couvrir des dépenses liées à  l'aménagement routier autour du projet immobilier qui sort de terre à l’entrée ouest, sans donner une vision claire du montage financier. Quel coût pour la ville ? Depuis trois ans, les élus de l’opposition demandent en vain quelle est la part de la commune dans cette opération privée. Depuis trois ans, ils veulent savoir au final de cette affaire, quel sera l'effort financier de la collectivité, et donc des impôts. Les élus d'opposition ont voté co...

Une balade fort instructive...

[NOV 2016]

parcelle Delorme.jpg

En octobre 2016, le maire a convié tous les élus de Crémieu et la presse locale à une visite des chantiers de la commune. La fonction d’adjoint aux travaux à Crémieu(1) et la commission travaux ayant été supprimées, pour les élus de l’opposition, toutes les occasions d’être informés sont bonnes à prendre ! Partant de la mairie, une première halte a été effectuée au jardin de la maison Mestrallet qui est réduit pour l’instant à une étendue de terre suite aux attaques de la pyrale du buis. La promenade a continué au bout de la rue des Capucines jusqu’à l’emprise de l’ancien chemin de fer où il est prévu d’enlever la butte pour faire, d’une part, un parking de 80 places et d’autre part, une boucle secondaire de la via Rhôna, en partenariat avec le département. Un saut à l’école primaire a permis d’admirer le mur peint fai...

Les généreux contribuables crémolans !

[JUIL 2016]

démolition.jpg

La démolition sera-t-elle financée par le contribuable ?

"Jamais plus qu'ici je n'ai compris combien c'est beau, combien c'est grand, combien c'est généreux, un contribuable crémolan*»

La démolition des maisons à l’entrée ouest de Crémieu sera-t-elle financée par le contribuable ?
Les frais de démolition seraient avancés par la commune à hauteur de 32 800 €. Pourtant, le terrain est privé et correspond à l’emplacement d’une vaste opération immobilière gérée par un promoteur.
Il est à souhaiter pour les comptes de la ville que les frais de cette démolition soient remboursés au plus tôt, la commune n’étant pas un organisme de crédit ! Déjà que notre bonne ville se porte caution pour le dit promoteur pour l’achat du terrain, voilà un autre bien joli service !

*inspiré par une citation du Général de Gaulle...

5 amendements rejetés par la majorité

[JUIL 2016]

P1070356.JPG

les amendements au budget proposés par les élus d'opposition sont rejetés

Comme chaque année, le budget a beaucoup monopolisé les élus de la commune, demandant un travail important.
Les élus CPC ont souhaité participer activement au débat en faisant des propositions concrètes pour la population crémolane.
Ils ont ainsi proposé cinq amendements lors du conseil municipal du 31 mars 2016 :
Développer les déplacements doux dans Crémieu et sa périphérie. En effet, l'automobile n'est pas le seul mode de déplacement de proximité, tout particulièrement dans une commune historique où le bâti ancien permet difficilement de répondre aux contraintes liées à la circulation.
Renforcer l’objectif pédagogique des Médiévales, en créant un volet historique et patrimonial proposé aux Crémolans dans les semaines précédant ou succédant aux festivités annuelles.
Analyse des besoins sociaux des habitants de C...

Le budget communal ?

[AVR 2016]

le budget communal.jpg

Depuis toujours c'est l'argent qui mène le monde, d'accord ou pas, c'est juste une réalité incontournable.
À la fin du mois de mars, le Conseil municipal s'est réuni pour voter le budget communal. C’est un temps fort dans la vie d'une commune. Cette année et pour la première fois dans ce mandat, le budget a été présenté et discuté en conseil. Un budget dont l’élaboration revient normalement à tous les élus, adjoints comme conseillers, majorité et minorité. Ils doivent alors exprimer des choix, des orientations à même de répondre aux priorités définies par l’intérêt général. Les dépenses et recettes engageant
une collectivité ne peuvent être décidées dans le seul bureau du maire. Le budget doit être « sincère » et respecter les volontés  du Conseil municipal : les recettes et dépenses votées  doivent être dans leur qu...

Le budget en presque 540 mots...

[AVR 2016]

budget.jpg

Les “finances locales” sont les dépenses et les recettes de la commune. Il s'agit de l'argent de tous les contribuables, donc d'intérêt général. L’article 14 de la « Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen » affirme que "tout citoyen a le droit de constater la nécessité de la contribution publique (impôts) et d'en suivre l'emploi (dépenses)", il dit aussi que cela peut être mené par ses représentants. Le budget relève de la compétence de tous les élus communaux. Le maire a pour mission d’exécuter sa mise en oeuvre.
Comment le budget est-il construit ?
Le Conseil municipal délègue à une commission, présidée par l'adjoint aux finances, le soin de le préparer. Elle se réunit  régulièrement pour bâtir le budget en intégrant les demandes des autres commissions. Le budget est préparé des mois durant jusqu'à sa cert...

Augmentation des Impôts

[AVR 2016]

hausse des impots locaux a cremieu REBONDISSEMENT.jpg

le volte face de la majorité

En septembre, les conseillers municipaux de la majorité avaient voté une hausse des impôts locaux de 4%, les 4 élus de  l’opposition ont voté contre. Le journal MursMurs s’en est ému à plusieurs reprises.
Rebondissement : le 31 mars, le maire a changé d’avis en rétablissant les taux 2015, suivi à l’unanimité par les mêmes conseillers qui avaient voté l'augmentation 6 mois plus tôt !

On se demande bien quelles raisons ont pu motiver une telle volte-face ??
La logique nous échappe mais on se félicite.

la poste bien protégée !

[AVR 2016]

la poste bien protegee.jpg

Les Crémolans sont rassurés de voir que des barrières mobiles ont été promptement mises en place devant La Poste, et ce dès la déclaration de l’état d’urgence, pour protéger les clients et le personnel des attaques terroristes.
On aurait souhaité autant de diligence pour le traitement de l’accès aux handicapés : de nombreux projets ont été envisagés depuis des années, certains ont même fait l’objet de coûteuses études : un élévateur, une rampe inclinée en façade, dernièrement il semblerait que l’accès se fera par la cour, quand les postiers réorganiseront leurs locaux.
En attendant, les handicapés “peuvent toujours courir” pour acheter des timbres !...

Crémieu-Dizimieu-Villemoirieu : où en est la nouvelle commune ?

[JAN 2016]

P1060775.JPG

Nos voisins ont dit non

La perspective d’une réduction des dotations de l’état (fin 2015) avait motivé le maire de Crémieu à entamer des négociations pour une fusion avec des communes limitrophes.
Après concertation en interne, les conseils municipaux de nos voisins se sont prononcés contre cette opération, qui tombe à l’eau dans l’immédiat.
On ne sait pas quelle aurait été la   position du conseil municipal de Crémieu ni celle des Crémolans qui eux, n’ont pas été consultés…
 

GLOSSAIRE ACPC

[OCT 2015]

glossaire ACpC.jpg

Un peu de vocabulaire local, de premier et second degré.

Conseil municipal : Assemblée locale à laquelle tous les Cré­molans peuvent assister.
Maire : Élu chargé de l’exécu­tion des décisions du conseil municipal et agit sous contrôle de ce dernier.
Platane : Arbre d’ornementa­tion à croissance très lente et dont la chute inattendue fait beaucoup de bruit.
Pré Minssieux : Charité bien ordonnée commence par soi-même - exemple de maîtrise d’oeuvre à ne pas suivre
Poste de Crémieu : Citadelle non médiévale ne pouvant être assiégée que par des fantassins, tout autre moyen pour l’investir tel que poussettes ou fauteuils roulants étant proscrit...
Piste cyclable : Article R110-2 du code de la route : chaussée ex­clusivement réservée aux cycles à deux ou trois roues.
Tram Meyzieu-Crémieu : Tout le monde y croit ou fait semblant. Seuls les élus pourront concré­tiser les débats...

Parking cadeau

[OCT 2015]

parking cadeau a cremieu.jpg

17 logements vont être construits rue des Capucins. Le terrain n’étant pas assez grand pour garer tous les véhicules des fu­turs habitants, la mairie met à la disposition du promoteur 11 places de stationnement place du 8 mai 1945, une conces­sion gratuite d’une durée de 15 ans minimum. Ce sont donc 11 places de parking public qui vont être privatisées au béné­fice du promoteur et ce, gratui­tement. On est en droit de se demander où est l’intérêt de la collectivité dans cette affaire et ce qu’en pensent les commer­çants qui louent leur terrasse, les contribuables qui verront leurs impôts locaux augmenter l’an prochain et les Crémolans qui n’arrivent pas à se garer.
 ...

Crémieu, Dizimieu, Villemoirieu... une seule commune ?

[OCT 2015]

fusion des communes.jpg

Fusion des communes, fusion des communautés de communes… pourquoi est-ce dans l’air ?


D’un point de vue statistique, la France est présentée comme une anomalie parce qu’en moyenne, une commune française compte environ 1.800 habitants contre 5.500 pour l’Union européenne et 55.000 au Danemark.
Pourquoi cette spécificité est-elle présentée comme un problème aujourd’hui ? Ça ne l’a pas été pendant des siècles, mais à présent qu’au dessus de la commune se trouve une intercommunalité, puis un département, puis une région, puis un pays, puis une communauté européenne et que chacun de ces niveaux est doté de représentants… on déplore le millefeuille et les dépenses qui y sont attachées. Il faut donc réduire le fameux millefeuille. Comment ? En l’attaquant par les couches inférieures, par le bas.
L’État part du principe que pour continuer à exister, il faut “être gros” et recommande la fusion entre communes...

Impôts locaux : + 4%!

[OCT 2015]

hausse des impots locaux a cremieu.jpg

Et voilà ! Comme on s‘y attendait en début de mandat, la délibération a été votée au cours du dernier conseil municipal (21 sept. 2015) : le taux des impôts locaux des Crémolans augmente de 4%.
Pourquoi ?
Les dotations de l’État baissent, explique l’adjoint aux finances, il faut équilibrer les budgets.
Mais s’il est certain que ces baisses doivent être compensées, les élus de la minorité regrettent qu’un débat d’orientation budgétaire n’ait pas été engagé au sein du conseil municipal. Quelle dépense va-t-on réduire pour rester à l’équilibre ou au contraire, quelle entrée va être augmentée ? Quelles sont nos priorités ?
En l’absence d’orientation budgétaire, les élus de la minorité ont voté «contre» ces augmentations. La conjoncture est difficile, la taxe ménagère a également beaucoup augmenté et il est certain que...

Disparition de l’adjoint aux travaux

[MAI 2015]

En mars dernier, l’adjoint chargé des travaux a présenté sa démission à la demande du maire.
Lors du Conseil municipal du 27 avril 2015, ce dernier a distribué ses missions à plusieurs adjoints plutôt  que  de  procéder  à  l’élection d’un nouvel adjoint aux travaux. Le conseiller délégué à l’éducation devient 5e  adjoint au maire en gardant les mêmes prérogatives, la délégation travaux est quant à elle répartie sur tous ses adjoints : «chaque adjoint gérera les travaux de sa compétence » (Procès Verbal du Conseil Municipal du 27 avril 2015).
Les élus de la liste Citoyens pour Crémieu posent les questions suivantes :
•  Cette  surcharge  de  travail  ne se fera-t-elle pas au détriment des missions déjà confiées aux adjoints ?
•  Quelqu’un aura-t-il la responsabilité de coordonner ces différents  dossiers  et  les  ...

Une Motion pour les arbres

[AVR 2015]

une motion pour les arbres.jpg

Les arbres sont tombés, l'adjoint aussi...

Peu de Crémolans sont restés insensibles à l’abattage des platanes du clos des boulistes. Ces arbres bicentenaires, en parfaite santé, faisaient partie du paysage patrimonial de Crémieu, leur disparition est un vrai préjudice pour la ville.

Bien sûr ils étaient sur une propriété privée, l’ancien clos des boulistes n’est pas communal. La Mairie n’est pour rien dans leur coupe, qu’elle a publiquement regrettée. Certains arbres avaient même été identifiés comme « remarquables et à préserver » dans une Opération d’Aménagement Programmée du PLU en projet.

Les ACpC ont questionné la Mairie et l’ABF (Architecte des Bâtiments de France) : comment cette coupe avait-elle pu être rendue possible? Le Maire a fait savoir qu’il ne cautionnait pas, mais  qu’aucune autorisation n’avait été accordée par la Mairie «étant donné que...

Entrée Ouest de Crémieu : opération privée ou publique ?

[MAI 2015]

P1070190.JPG

L’acquisition du terrain Montginoux par EPORA, avec caution de la commune, a été votée lors du conseil  municipal du 27 avril (19 voix pour / 4 contre - sans notice préalable).
Quelle surprise d’apprendre que désormais la ville participe étroitement à l’opération immobilière.
Précédemment, lorsque les élus CpC s’interrogeaient sur la solidité financière du constructeur, il leur était répondu que ça ne regardait pas la commune : «c’est un promoteur privé, qui achète une propriété à des personnes privées, et qui revendra également à des personnes privées » (Procès Verbal du Conseil Municipal du 29 septembre 2014).
Aujourd’hui les choses ont changé : c’est EPORA (un établissement public foncier) qui est chargé par la mairie d’acheter le terrain, dans le cadre d’une convention de veille foncière qui prévoit que ...

Privés d’exposition architecturale !

[MAI 2015]

P1070054.JPG

Fréquemment dans ces pages,nous dénonçons la façon dont l’exécutif prend de façon unilatérale ses décisions.
L’exposition de projets d’architecture que vous ne verrez pas en est une bonne illustration.
L’école Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble est venue à Crémieu avec plus de quatre-vingts étudiants pour un projet pédagogique articulant modernité et cadre ancien de la ville.
La  mission d’accompagnement a été confiée à l’élue de la liste des CPC, membre de la commission urbanisme avec le soutien  de l’employée communale responsable de l’urbanisme.
Pour accompagner les étudiants, présenter la ville et accueillir les enseignants et leur groupe, le Maire,  le personnel communal, le CAUE, les Heures de Crémieu et  plusieurs particuliers se sont mobilisés 2 jours mettant notamment à disposition leurs maiso...

Mais à quoi servent les conseils municipaux à Crémieu ?

[MARS 2015]

cremieu.jpg

Il y a un an, pendant la campagne électorale des élections municipales, le mot «transparence » est souvent revenu. Une fois à l’intérieur du conseil municipal, la situation est apparue bien complexe aux yeux des quatre élus d’opposition. Le manque de communication et l’habitude de fonctionner en vase clos produisent une certaine forme d’opacité, y compris en interne, au coeur même de la majorité.
Voilà près d’un an que des élus de l’opposition siègent au conseil et pourtant, il est encore difficile de savoir qui en établit l’ordre du jour. La réponse ne peut se faire que  par des hypothèses : le maire tout seul ? Le maire et son premier adjoint ? Les adjoints réunis en bureau ? Si cette prérogative revient à l’exécutif, donc au maire, les usages veulent qu’il y ait des instances de concertation entre les élus pour tra...

Retour sur expériences

[SEPT 2014]

retour sur expérience cloitre.jpg

Le constat des élus Citoyens pour Crémieu

Le temps de la campagne est déjà bien loin. Six mois se sont écoulés, durant lesquels les élus de la liste des CpC(1) se sont impliqués avec rigueur et conviction. Être à la hauteur des attentes des Crémolans est le moteur de leur engagement.
La gestion de la commune est une tâche qui demande des compétences et du travail au sein des commissions thématiques,  lors des conseils municipaux, et aussi dans les  instances de la CCIC.
Il a fallu un peu de temps aux conseillers CpC pour comprendre le fonctionnement propre à l’équipe majoritaire,  tant celui-ci est surprenant dans sa façon d’aborder l’exercice de la démocratie :
Dans les commissions, les échanges sont courtois, des thèmes sont discutés, quelques informations apportées, mais certaines de ces instances de travail se réunissent très peu et les propositions qui...

Comment se prennent les décisions ?

[SEPT 2014]

liberte egalite fraternite.jpg

Force est de constater que dans d’autres villes similaires,  des commissions permanentes se réunissent pour débattre des priorités municipales, des orientations budgétaires, ou organisent des réunions publiques. A Crémieu, rien de tout cela n’existe.

A Crémieu, quand les projets arrivent en séance de conseil municipal, ils sont déjà bien avancés, voire finalisés, bouclés en amont, les votes ne sont de fait qu’une simple  formalité. Les conseillers municipaux ordinaires ne sont sollicités que pour valider par vote, de préférence sans poser de question, en faisant confiance.

En démocratie, peut-on sérieusement adhérer à un tel fonctionnement ?

Dans ce contexte, difficile pour l’opposition d’avancer et de participer à des projets dont on ne sait pas grand chose sinon qu’ils vont, pour certains, engager de gros bu...

Un excercice difficile

[SEPT 2014]

Loin de baisser les bras, ces constats renforcent les convictions de nos conseillers municipaux de l’opposition qui sont plus que jamais dans une logique de progression de l’exercice démocratique.

Les quatre élus des CpC ont beaucoup de questions en tête et peu de réponses pour l’heure, mais ils n’abandonnent pas leurs exigences et continueront à interroger, forcer le débat, réclamer les pièces des dossiers, demander que des réunions publiques aient lieu, pour que les choix soient partagés, selon les priorités collectives.

La volonté est bien réelle mais l’exercice du mandat n’est pour le moment pas satisfaisant.