Un excercice difficile

[SEPT 2014]

Loin de baisser les bras, ces constats renforcent les convictions de nos conseillers municipaux de l’opposition qui sont plus que jamais dans une logique de progression de l’exercice démocratique.

Les quatre élus des CpC ont beaucoup de questions en tête et peu de réponses pour l’heure, mais ils n’abandonnent pas leurs exigences et continueront à interroger, forcer le débat, réclamer les pièces des dossiers, demander que des réunions publiques aient lieu, pour que les choix soient partagés, selon les priorités collectives.

La volonté est bien réelle mais l’exercice du mandat n’est pour le moment pas satisfaisant.