L'exceptionnel legs de l'architecture en pisé en Rhône-Alpes

[JUIL 2021]

IMG_3401.JPG



La richesse d’un patrimoine bâti valorisant les possibilités constructives et architecturales du matériau terre est visible partout en France où maisons d’habitation, écoles publiques et mairies, manoirs bourgeois et châteaux, églises et manufactures industrielles, monuments historiques, déclinent cette utilisation séculaire de la terre.
Le «pisé» est la principale technique de mise en œuvre de la terre crue, compactée en coffrage, sur le territoire du Nord Isère. Cette tradition constructive trouve son origine dans les temps reculés, depuis l’époque gallo-romaine. Elle perdure au fil des siècles et renaît au Siècle des Lumières qui contribue à un art de bâtir en terre moderne. François Cointeraux (1730-1840), architecte lyonnais, promoteur d’un «nouveau pisé» et ses célèbres «Cahiers d’École d’Architecture Rurale...

Découvrez le chantier du chateau de Brotel

[MAI 2019]

Brotel.jpg

Une magnifique toiture en lauzes

Accédez au chantier de restauration de la maison forte de Brotel à Saint-Baudille-de-la-Tour et découvrez le travail et la pose de la lauze. Accès en toiture encadré.

Partez à la découverte de l’histoire du « Nid d’Aigle » racontée par son propriétaire Guillaume Convert, Pierrick de Vaujany Architecte du Patrimoine et José Dias Directeur Maison de la pierre au ciment.
Visite guidée du chantier, initiation à la taille et pose de lauze du plateau par Jean Philippe Moyne lauzier, atelier sculpture par Nicolas Druelle , histoire de la maison forte et d’autres surprises vous attendent.
Samedi 18 mai 14h00 - 19h00
Dimanche 19 mai 9h00 - 12h00

LES JOURNEES DE LA PIERRE
Depuis 2008, les Journées de la Pierre sont organisées tous les deux ans sur le bassin carrier de pierre de Villebois-Montalieu.  La Maison de la P...

OU cette photo a-t-elle été prise ?

[NOV 2016]

20161023_144043.jpg

Cette pierre tombale est visible dans le cloitre de l'église de Crémieu, dont le sol est contitué de nombreuses pierres de réemploi  récupérées dans un ancien cimetière voisin. Ces dalles portent le nom de vieilles familles crémolanes et pour certaines on peut observer le symbole de l'outil du tanneur, qui indique le métier du défunt.
 

OU cette photo a-t-elle été prise ?

[JUIL 2016]

portes.jpg

Porte crémolane du XVIIIème

Cette très belle ancienne porte crémolane est visible rue Saint Antoine, à proximité de la place François Premier et de la Porte Neuve. Elle appartient à une maison actuellement inhabitée, qui devrait être restaurée bientôt. Il est à souhaiter que cette menuiserie ancienne du XVIII ème siècle fera l’objet d’une restauration attentive.

OU cette photo a-t-elle été prise ?

[JAN 2016]

P1070714.JPG

Une source connue de peu...

Cette source jaillit de la colline de Blied (prononcez Bié), au dessus de la voie de l'ancien Chemin de Fer de l'Est Lyonnais, à peu près face à la montée de la Tyne. On y accède en passant par le sentier qui part de la voie ferrée pour rejoindre le chemin de Chaide.La source est captée dans un bassin distributeur, qui alimentait probablement en eau potable une partie de la commune de Crémieu. L'édifice en pierre qui constitue le bassin distributeur est en fort mauvais état, limite dangereux, prêt à s'écrouler faute d'entretien.
Lecteurs érudits si vous pouvez nous en apprendre plus sur cette ancienne installation hydraulique n'hésitez pas, écrivez-nous !

Jardin secret

[JUIL 2018]

jardin secret.jpg

à découvrir

Plus rare que le patrimoine bâti, l’art des jardins a peu subsisté dans le temps. Pensés à partir d’un plan bien précis et entretenus à l’identique pendant des années, certains ont survécu. On retrouve parfois plans ou aquarelles d’origines ayant servi à leur élaboration.
 
Nous en avons un à Crémieu qui périclite faute d’entretien, jardin de plantes médicinales attenant à la vieille apothicairerie. Il témoigne du bon goût et de l’intelligence de nos ancien·nes. Sa petite grille et son portillon du  XIXème siècle, son vieux houx, son bassin, installent une ambiance propice au recueillement. Menthe poivrée, thym, romarin, citronnelle… parfument les allées de leurs odeurs et invitent à la rêverie.
 
À découvrir ou redécouvrir pour la joie de ces endroits que le temps a préservé et qui ont survécu à notre société mode...