Travaux de voirie : Le grand suspens !

[FÉV 0202]

friche EZT.jpg

Voilà bientôt un an débutait dans la douleur le chantier de la porte neuve : « Tout ça pour ça ! » serait-on tenté de dire ! Passons sur l’esthétique du résultat, chacun aura son opinion. Pour ne pas avoir la mémoire trop courte, attardons-nous plutôt sur la manière dont l’opération a été menée.Posons-nous la question si un éventuel retour d’expérience a pu être fait avant de commencer les actuels travaux vers le monument aux morts ? 

En effet, nous nous souvenons du pitoyable lancement des opérations à la porte neuve :
Un succédané de réunions d’information quand des voix indignées commençaient à se faire entendre, la mise en place de quelques panneaux d’informations bricolés à la hâte et enfin un démarrage effectif à grand renfort de gendarmes…
Tout esprit intéressé par la vie de la cité essaie d’imaginer à quoi ressemblera le Cours Baron Raverat – dans un an et
demi, compte tenu des retards prévisibles – et consulte les différents supports municipaux d'information :Le « Mag », bulletin municipal nouvelle mouture, le Facebook de la mairie, d’éventuels panneaux d’information style porte neuve…. mais rien, rien,
nulle part.Ne reste plus aux Crémolan·e·s qu’à faire des suppositions et à collecter les réflexions glanées lors de microstrottoirs
(ça tombe bien !) et elles sont intéressantes : les « déplacements actifs » dont il est fait état dans le « Mag »,à savoir ceux réalisés à vélo,auront-ils leur place sur le cours ? Pour cela et pour dégager de l’espace, le sens unique devant la Poste va-t-il
être maintenu ? Quid des plantations d’arbres, de la végétalisation au niveau du parc et de la mise en valeur du monument au mort ?
Confiance, les bureaux d’études dûment mandatés savent ce qui est beau et bien pour nous. Ils ont largement expérimenté
ailleurs ce type de réalisations formatées.Cet environnement que nous aurons vu mille fois déjà aura l’effet de nous rassurer et d’anesthésier agréablement notre sens critique ! Au pire, on nous dira qu’on aurait pu faire mieux mais que ça aurait été plus cher… !Et puis à Crémieu on ne fait pas n’importe quoi, tout est compliqué, l’ABF veille… Et puis, c’est fait, c’est fait ! Et puis
pourquoi toujours se poser des questions ?